La petite Enfance : un secteur porteur d’emplois

La petite enfance est qualifiée comme étant la période qui suit l’état de nouveau-né. Toutefois, elle peut varier de 0 à 3 ans, l’âge idéal pour rentrer en classe de maternelle. Elle peut aussi couvrir la naissance à 6 ans, la rentrée obligatoire à l’école. Des fois, elle peut aller de 2 à 4 ans, entre nourrisson et enfance moyenne. Ainsi, une multitude de métiers est offerte dans les domaines de l’éducation, des loisirs, de la santé ou du social. Toutefois, il faut s’y préparer pour y accéder en suivant des formations.

Les qualités pour travailler dans la petite enfance

Avant de prendre une décision pour se consacrer à la petite enfance, il faut se poser sincèrement quelques questions. En effet, le monde des tout petits n’est pas facile pour un adulte. C’est encore plus difficile surtout pour quelqu’un qui n’a pas eu d’enfants. Ainsi, il faut de la patience et un tempérament calme ainsi que du sang froid. Cela étant, il faut également être capable d’expliquer des choses de façon simple aux petits enfants. En plus, il faut aussi savoir être créatif et inventif. Ces qualités sont nécessaires pour pouvoir proposer des activités. Enfin, un caractère essentiel est d’avoir du recul pour s’occuper de ces petits sans prendre la place des parents.

Si à tous ces critères la réponse est oui, alors le métier de la petite enfance est une opportunité à ne pas manquer. Il faut donc être pédagogue pour savoir gérer les crises sereinement. Il est maintenant possible de se renseigner sur les études et diplômes afférents à ce domaine. Tout d’abord, suivre une formation cap petite enfance permet d’accéder à de nombreux métiers. L’apprentissage est ouvert pour les élèves en classe de troisième ou un adulte en reconversion professionnelle. Pour les plus expérimentés, il se peut aussi que ce soit pour valider leurs acquis.

Les métiers du secteur de la petite enfance

Les métiers du secteur de la petite enfance sont soumis à des réglementations. Pour être bien informé, il ne faut pas hésiter à avoir un aperçu de ces professions sur Internet. À ce sujet, le panorama de celles-ci est assez vaste. Toutefois, certaines d’entre elles méritent d’être présentées à savoir :

  • de travailler dans une école maternelle où la mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’école ;
  • d’être une assistante maternelle pour l’accueil à son domicile ou dans une maison spécialisée en assistance jusqu’à 4 enfants mineurs âgés de moins de 6 ans ;
  • de travailler dans une crèche;
  • d’être une auxiliaire de jardin d’enfants de 2 à 4 ans pour des fonctions complètes ; il s’agit de la garde, protection, toilette, repas et activités de jeux.

Pour résumer, le fait d’avoir suivi une formation sur la petite enfance et d’obtenir un certificat ou un diplôme afférent peut amener à travailler dans les garderies périscolaires, l’accueil collectif des mineurs, les écoles maternelles. Toutefois, si l’on veut encore poursuivre ses études, des concours comme celui de l’Atsem ou le concours d’entrée dans une école d’auxiliaire de puériculture sont encore envisageables.

Laisser un commentaire