Comment trouver les meilleures crèches de France ?

crèche en france

Le mode de garde le plus répandu en France est toujours le même : la crèche. Trouver des services de garde d’enfants de qualité peut être une tâche difficile pour les parents. Il y a beaucoup de choses à rechercher et à ne pas oublier de demander lorsque vous visitez une structure d’accueil. Comment savoir si votre enfant sera heureux ? L’établissement répondra-t-il aux besoins de votre enfant ? Donne-t-il des informations sur les progrès de votre enfant ? Que se passe-t-il si mon enfant ne se plaît pas ?

La crèche : comment et quand en faire la demande ?

La première chose à faire est de contacter le service de la petite enfance ou le relais assistants maternels de votre commune pour les modes d’accueil de votre ville. Dès que vous êtes enceinte, vous devez vous renseigner sur la date à laquelle vous pouvez vous inscrire dans une crèche. À Paris, par exemple, l’inscription a lieu au sixième mois de grossesse à la mairie. Il est préférable de s’inscrire sur la liste d’attente le plus tôt possible : c’est un critère qui peut être pris en compte.

Selon la ville, l’inscription se fait soit à la mairie, soit directement à la crèche. Dans le cas des écoles maternelles gérées par les municipalités, une commission d’attribution vérifie les documents. Il est préférable de rencontrer l’adjoint au maire chargé de la petite enfance, qui est membre de ce comité. Parfois, l’assistant social de la ville peut soutenir la demande si le demandeur est en situation d’insertion professionnelle, par exemple. Il est également conseillé de se présenter à la directrice de la garderie qui vous intéresse et de lui montrer régulièrement que vous êtes toujours intéressé par sa garderie. Bien sûr, sans la déranger (elle a beaucoup à faire !).

Vos chances d’obtenir une place en crèche

L’école est obligatoire en France à partir de l’âge de trois ans, date de la Maternelle. La crèche accueille les bébés dès l’âge de deux mois et demi jusqu’à l’entrée en Maternelle. Pour obtenir le Graal, une place en crèche, la motivation compte. 

Certaines directrices mesurent la volonté des parents au nombre d’appels qu’elles reçoivent et défendent ensuite leur dossier en commission, tandis que d’autres sont agacées par les familles qui, selon elles, les harcèlent. C’est tout un art que de savoir être insistant sans devenir insupportable ! 

Et c’est loin d’être le seul critère pris en compte. Voici les éléments qui entrent en jeu dans l’attribution des places en crèche et vos chances d’en obtenir une.

Le dossier d’inscription pour les crèches

Renseignez-vous auprès du bureau municipal ou de la directrice de la crèche pour connaître la procédure à suivre, le meilleur accueil est notamment proposé par le réseau de micro crèche berceau des rois.

Vous trouverez ci-dessous une liste des documents à présenter qui peut vous servir de guide :

  • Le carnet de naissance ou, si l’enfant est déjà né, l’acte de naissance ou le livret de famille,
  • Deux justificatifs de domicile,
  • Les bulletins de salaire des trois derniers mois
  • Votre déclaration d’impôts pour l’année en cours.

Vous recevrez ensuite un certificat d’enregistrement, que vous devrez présenter lors de la confirmation de la naissance de votre enfant.

Crèche : Critères d’attribution : qui bénéficie de la priorité ?

La composition de la famille est également prise en compte : vous pouvez avoir la priorité si vous avez un enfant plus âgé qui est déjà inscrit à la crèche ou si vous attendez des jumeaux. Quant au critère de monoparentalité, il dépend des commissions et des villes. Certains donnent la préférence à deux parents qui travaillent, d’autres à une jeune mère qui est seule avec son enfant. Le niveau de revenu de la famille n’est pas en soi un critère, car la CAF compense le prix payé pour assurer une contribution équitable à la structure. Il n’est pas non plus obligatoire d’exercer une activité professionnelle. Toutefois, les municipalités préfèrent parfois certains profils. Par exemple, l’inclusion des familles socialement vulnérables (faibles revenus, enfants handicapés, insertion professionnelle…). Cependant, les municipalités sont souvent attentives à un certain équilibre pour garantir la diversité sociale.

Prendre des références

Les expériences d’autres parents d’une crèche peuvent également être très utiles. Il convient de prendre au moins deux références. Les fournisseurs de services de crèche devraient être heureux de vous donner les noms d’autres parents à qui parler du service qu’ils offrent. N’oubliez pas que ce qui fonctionne pour une famille peut ne pas toujours convenir à vos besoins.

Laisser un commentaire