Comment choisir un matelas

Si votre literie a plus de 10 ans ou si elle ne vous convient plus du tout, il est peut-être temps de la changer. Vous retrouverez ainsi un sommeil plus reposant, car sur un nouveau matelas, les points de compression sont mieux répartis, ce qui évite de se retourner souvent et réduit les microréveils nocturnes. Voici comment choisir soigneusement votre matelas pour bien dormir.

Quel matériau choisir pour votre matelas ?

Rien ne ressemble plus à un matelas qu’un autre matelas, mais les technologies existantes offrent un confort très différent. Les matelas en mousse dominent le marché aujourd’hui, mais le choix reste subjectif et personnel. L’achat literie est important, car le latex est un matériau élastique naturel. Il est parfois disponible en latex synthétique avec mousse et latex naturel, vérifiez la composition de votre matelas. Très élastique, cette matière offre un confort naturel soutenu et s’adapte à tous les types de dormeurs, c’est le plus polyvalent des matelas. Enfin, il existe des matelas en mousse à mémoire qui ont été initialement développés par la NASA ! Ici, la mousse est viscoélastique. La densité est plus élevée, tout comme la résilience. Les matelas en mousse sont confortables et vous pouvez choisir le degré de fermeté. Cependant, la ventilation du matelas n’est pas optimale, ils ne sont donc pas recommandés pour les personnes qui transpirent beaucoup et il faut veiller à ce que la pièce ne soit pas trop humide.

Quelle fermeté pour bien dormir ?

Une literie très ferme ne garantit plus un bon sommeil. Il faut surtout que le matelas corresponde à la morphologie du dormeur et que les points de contact avec le corps soient aussi nombreux que possible. Une personne légère sur un matelas très ferme aura peu de points de contact avec le matelas et sa colonne ne sera pas correctement entretenue. Inversement, une personne lourde sur un matelas trop mou permettra à la colonne vertébrale de s’affaisser. Vous pouvez également faire quelques tests, si votre main passe entre les reins et le matelas, elle est probablement trop ferme. Ensuite, enfoncez votre main dans le matelas, si un creux marque et persiste lorsque vous retirez la main, il est probablement trop mou. Enfin, si vous êtes deux, choisissez le plus lourd ! Les matelas fermes d’aujourd’hui ne sont pas durs. L’accueil du dormeur dans le lit peut rester doux et doux grâce à la qualité du rembourrage dont dépend le premier contact avec la surface du matelas. La réception est donc différente de la structure qui peut être fermée.

Entretien

Afin de maintenir la qualité de votre couche, il est fortement conseillé de retourner votre matelas deux ou trois fois par année. Bien évidemment, certains fabricants proposent des matelas qui ne nécessitent pas d’attention particulière. Et il faut se rappeler qu’un bon matelas offre une durée de vie utile de 10 ans, en moyenne.

Pour le nettoyage de votre matelas, utilisez une housse que vous pouvez laver régulièrement. N’oubliez pas que cet élément retient l’humidité. Il vous faudra donc aérer régulièrement votre lit en le laissant ouvert, été comme hiver. Donc, ne pas faire son lit, certains matins, augmente la durée de vie du matelas. Intéressant!

Laisser un commentaire