Quel régime alimentaire adopter pour devenir enceinte d’une fille ?

Avoir au moins une petite fille est le rêve de presque toutes les futures mamans surtout si son premier enfant est un garçon. Mais existe-t-il une méthode fille ou une recette pour rendre cela possible ? Est-il envisageable d’influencer le sexe de son futur enfant suivant son régime alimentaire ? D’après les scientifiques, il existe en effet des régimes plutôt fiables permettant de tomber enceinte d’une petite fille.

Quels sont les aliments à privilégier ?

Modifier son régime alimentaire pour concevoir une petite fille demande un apport de calcium et de magnésium considérable. Cette méthode fille pourrait augmenter ses chances d’avoir un bébé de sexe féminin. Certains gynécologues affirment que privilégier les eaux riches en calcium, les boissons faites de pomme et de raisin, le poisson et certains fruits comme les poires, les fraises et les framboises, constitue un menu parfait pour favoriser les spermatozoïdes X.

Une alimentation riche en protéines est également conseillée à l’instar des œufs et des préparations à base d’œufs, sans oublier le riz, les pâtes et certains légumes à l’exception des pommes de terre. De plus, consommer les laitages figure aussi dans le menu parfait pour tomber enceinte d’une fille. Le sel  de Nigari représente aussi une source très importante de magnésium en matière de compléments alimentaires. Enfin, il est aussi possible d’ajouter :

  • les noix et les noisettes ;
  • les cacahuètes non salées ;
  • les biscottes ;
  • les pains non salés ;
  • le beurre sans sel ;
  • et les huiles végétales.

Ces compléments sont les régimes préconisés pour garder une santé favorable à la conception d’une petite fille.

Quels types d’aliments sont à éviter ?

Avant toute chose, le type d’alimentation industrielle c’est-à-dire tout ce qui est emballé est déconseillé que ce soit pour avoir une fille ou un garçon. Pour tomber enceinte d’une fille, il faut éviter le sel à tout prix sauf le sel  de Nigari, qui est un produit naturel obtenu à partir de la filtration de l’eau de mer et dont le taux de magnésium est très élevé.

À part cela, il faut réduire la consommation de charcuterie, de viandes fumées et salées, de fromages salés, tout ce qui est salé en fait. Cela ne veut pas dire qu’il faut privilégier le sucre, car le sucre non raffiné, le miel, la confiture et les pâtisseries ne sont pas non plus recommandables. En matière de fruit, les bananes, les abricots, les pêches, les cerises sont moins évidents. Si le but est de favoriser le pH acide, il faut aussi exclure les poissons panés ou fumés, les coquillages et les crustacés.

 

Laisser un commentaire